KV-II Gigant

 

giganta.jpg (27454 octets)

 

Les chars lourds KV russes portent les initiales du ministre de la défense de l'époque, Klementi Voroshilov. Au début, le KV-2 est équipé d'un canon obusier de 122mm qui sera changé en 1940 pour un de 152mm. Le 12 février 1940, ils font leur première apparition durant la guerre de Finlande. L'énorme tourelle qui surmonte ce char surprend les combattants. À cause de l'obusier qui utilise des charges séparés, c'est à dire l'obus et la poudre de propulsion, cette tourelle a dù être monté comme une plate forme au dessus du char porteur puisqu'il fallait 4 hommes minimum pour le mettre en opération avec le commandant du véhicule. De plus, il fallait de l'espace pour stocker les charges nécessaires au combat. Ce concept de char aura les mêmes faiblesses que son rival de la bataille de Koursk, le Tigre Elefant. Avec une mobilité restreinte dû à son poids et une défense rapprochée nulle, il sera une cible facile pour l'ennemi. Néanmoins, la surprise des Allemands sera de taille quand ils rencontrerons ce char car leurs canons de 37 et 50mm ne parviendront pas à transpercer son blindage. Ils en captureront quelques uns qu'ils utiliseront pour venir à bout des places fortes. Pour les Russes, la production de ce char sera arrêté en octobre 1941 pour se consacrer à la production du KV-1. Le KV-II sera remplacé éventuellement par le ISU 152 qui se révèlera plus efficace. 334 KV-II verront le jour et ironiquement, le dernier à combattre sera un KV-II capturé par les Allemands qui défendra les usines Krupp en Allemagne en avril 1945.
Caractéristiques
Longueur : 6,88 m     Largeur : 3,32 m     Hauteur : 4 m     Poids : 52 tonnes     Équipage : 5 hommes
Moteur : V-2K V 12    Vitesse : 32 km/h     Armement : obusier de 152 mm

 

Russie, 1941 
lith1.JPG (73826 octets)
lith2.JPG (67628 octets)
lith3.JPG (73257 octets)
lith4.JPG (73453 octets)
lith5.JPG (67532 octets)
lith6.JPG (78159 octets)

Alitus, Lithuanie, juin 1941